Le Charleston, c’est choisir son style de danse !

Comment effectuer la décoration d’un salon haut de gamme avec un mobilier d’exception ? C’est le défi que relève régulièrement le fauteuil club Charleston.

Les caractéristiques d’un fauteuil relax Charleston : vous disposez d’un salon bourgeois ? Vous souhaitez donner du prestige à un salon de mariage ? Votre mobilier y trouvera son environnement de prestige adéquat. Assez douillet et reposant, il peut également être posé non loin d’une cheminée pour profiter des moments en famille, entre amis ou tout simplement en solitaire. Pour ce faire, choisissez un siège fait de bois, avec des accoudoirs et une assise confortable, le tout suffisamment rembourré.

 

Une petite danse Charleston

Une petite danse Charleston

Charleston est un label bien connu, avec des teintes de couleurs nombreuses.

Vous pouvez opter pour une peau de mouton blanc cassé avec la marque, ou choisir parmi les autres teintes que sont le jaune, le marron et ses dégradés et le vieilli. Un bon siège Charleston c’est aussi la solidité, choisissez donc celui qui aura de bonnes suspensions sous une assise à mi-chemin entre fermeté et souplesse. Pour y parvenir, vous devez absolument cerner ce fauteuil club, ses composantes et les différents usages auxquels il peut se prêter. Nous vous proposons à cet effet quelques rudiments pour asseoir votre décision.

Les modèles les plus appréciés

Les modèles de mobilier Charleston sont très riches et diversifiés. En coton, cuir version club Polo ou en tissu, classique ou mélangé, il en existe de différentes couleurs et formes. Carrées, arrondies sont généralement les formes les plus courues, quant au rembourrage les choix sont assez variables concernant l’épaisseur. Ce mobilier est disponible avec des pieds que les consommateurs accordent généralement au revêtement du sol de leur salon. En bois rond et carré, haut ou court, il en existe aussi en chrome.  N’hésitez pas de comparer les prix de ces modèles pour réaliser une bonne affaire alliant qualité et prix.

En savoir plus sur des sujets similaires :